. . . . . . . En formalisant, les relations testées sont du type : i = f(CRi; BEi; :::) où i est une mesure de la profitabilité (de la firme ou du secteur) ; CRiest le taux de concentration (mesure de la compétition dans le secteur,...) ; et BEiest une mesure des barrières à l'entrée. . 1.5        Rappel : La concurrence parfaite. . . Afin de discriminer, la firme a d'abord besoin d'informations sur la demande à laquelle elle fait face. . . . 43, 5.4          Fusions et acquisitions dans le modèle de Cournot . . . . . . Il faut donc que notre définition du marché ne soit pas trop large. On se concentre sur un ou plusieurs marchés mais pas sur l'économie dans sa totalité. . Cours d'Économie des transports au format Pdf à télécharger gratuitement. . Le manque de formation mathématique préalable aux cours d’économie dans cer- . . . . Le tableau suivant résume la terminologie qui sera utilisée dans la suite du cours, en fonction du nombre de vendeurs et d'acheteurs sur le marché. . . . . . Dans la première moitié du XIXe siècle, Jean-Baptiste Say est le plus grand et le plus renommé des économistes européens : son Traité d’économie politique (vol. . Une telle définition possède également quelques défauts : NSTAR (fournisseur d'électricité sur la côte est des États-Unis) et EDF qui distribuent toutes les deux de l'électricité ne sont en aucun cas en compétition mais leurs prix sont fortement corrélés puisque tous les deux liés au prix du fuel. . . . Plusieurs critères utiles ont toutefois été définis : Tout d'abord, un marché peut être défini comme une chaîne de substituts. . . |�͒W��n��I�rG��@���D�� \���r�u����y��#N? . Cette tradition s'appuie sur le besoin d'une théorie rigoureuse analysant les différents liens de causalité liés à l'économie industrielle. On peut donc imaginer définir le marché comme un ensemble de biens substituables. . . 20.4 MB HTML . . . . . . Elle est appelée "tradition de Chicago". Imaginons un modèle à deux périodes : t = 1 et t = 2. On distingue trois niveaux d'information, correspondant à trois degrés de discrimination. . . . 4 0 obj . . . La place des firmes multinationales (FMN) 1) Définition et situation 2) Avantages pour les FMN 3) Les critères d'implantation des FMN II. . En effet, toutes les firmes proposent des biens ne serait-ce que légèrement différents et pourtant toutes ne possèdent pas un pouvoir de monopole. . . . Télécharger le cours d’économie et organisation des entreprises . . Un bien est dit durable lorsqu'il y a coexistence de plusieurs générations du même bien. . commerciaux, gérants des groupements, tous les acteurs de la demande, chefs de rayon de la GMS, acheteurs de la restauration collective, consommateurs qui ont répondu à mes interviews. . . . On a vu qu'un des déterminants principaux du fonctionnement d'un marché était la structure de ce même marché. La première, appelée tradition d'Harvard, date des années 1920 et est principalement empirique. . . . . . . ment au cas du transport aérien entre la classe affaire et la classe économique. . . . . Cette politique possède toutefois elle aussi certains problèmes, notamment la multiplication des coûts fixes (c'est-à-dire les coûts indépendants de la quantité produite). . . . Cours d'Economie de BTS à télécharger gratuitement : Economie Chapitre 11 - Le rôle des firmes multinationales Télécharger le document pour voir le cours en entier Plan du document : I. . Télécharger gratuitement les cours en PDF ci-dessous. . 1.2        Un peu d'histoire : Théorie vs Empirique. . En vendant sur plusieurs périodes, le monopole est ainsi en concurrence avec lui même. Si la firme sait qu'il existe différents groupes dans la population mais ne peut pas identifier l'appartenance d'un individu à un groupe, on parlera de discrimination du deuxième degré. . . Articles de revues. On ignorera dans la suite du cours ces difficultés en supposant que le marché est bien défini et que soit (i) les biens à l'intérieur du marché sont homogènes soit (ii) qu'il s'agit de biens différenciés substituables avec des interactions limitées avec le reste de l'économie. 4, 1.2 Un peu d'histoire : Théorie vs Empirique . . Afin de discriminer, la firme a d'abord besoin d'informations sur la demande à laquelle elle fait face. . . . . . . . . . . . . dans l’ouvrage. . . . . . . . . Cela a pour effet de diminuer le prix (et augmenter les quantités vendues) en deuxième période. . 36, 4.1  La classi cation des stratégies d'a aire  . Pour cela nous allons étudier le modèle le plus simple de monopole multi-produits appelé modèle du "learning by doing". . . . z�Z,�k�=BPj�!��P�5��*KZC!��I�0 ��t��;�{̹�Me���NF��nM��F . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ����Ҙ@��'��C0�U0�B� �E�>;I��Q|0'rs�"�4郤����C���#��H:�uh��\ib���`��)����p�D�fH݆J�8��N���^O)�/;�eN9n@*T Q!���U��K���@ . . . . . . . L'économie industrielle est un champ de l'économie consacré à la compréhension du fonctionnement d'un marché en fonction de sa structure (...pas toujours compétitive !). . . . . . . stream . Télécharger : Cours complet d’économie politique pratique en PDF. 35, 3.2.3      Équilibre de Bertrand avec contraintes de capacités  . Les options proposées par la firme seront généralement différents couples (prix, qualité) ou différents couples (prix, quantité). {-I�8����@��\�hIZ�����w�E�Ap{�$Qo�M��~@�Om�:ii La discrimination par les prix n'est toutefois pas toujours possible. . �R�¨�f�L&���HE��9�t��H��=�\3�Mm���*��B܋b:�c9䄒-�k�?2�Ӣ�]�0��m��f�,ı܆g��.�T6��9��3v�W��]����x@��#��^>� N��~F��u��b��5�цh����6J� \�a߆{�� ���,�,6�x�-��&v�n&���.�8D���i�4:�hG ��1Ԉ/]���uw���lur�6�X�a�zV�W�A���SHK~$��i]����V���-W�C�\q`F���D���c�-�S�t1�~�s;i�����l��}%͈���WȨt�a��u;�H{Ә�' �h[H�b�J��x�!땋Cf,�L . . . Les structures notées en vert (monopole bilatéral, enchères, appel d'offre) concernent principalement les marchés des biens d'équipement ou de production alors que celle en bleu (monopsone, oligopsone) sont surtout présent sur les marchés agricoles, le marché du travail ou les services à la personne. . 1) DÉFINITION DE LA FIRME: Pour Institut National de la Statistique et des Études Économiques (l’INSEE), l’entreprise est une “unité économique, juridiquement autonome, organisée pour produire des biens ou des services pour le marché” Selon le système de comptabilité nationale qu’est la référence au niveau . . . Ainsi, pour. . Elle combine les facteurs de production de la manière la plus productive afin que le rendement de son activité soit supérieure à la somme des énergies qu ’elles y a consacrées. . . . . . . Un autre sujet de l'économie industrielle est d'analyser les phénomènes d'entente ou collusion tacite. Les stratégies des autres firmes du marché (en termes de prix, de quantité,...) vont alors impacter ses propres choix. . 6, 1.4 La structure de marché . . . . . . . . . . 10, 2.1.2      Monopole multi-produits . . . L'objectif sera par exemple de comprendre pourquoi la SCNF propose autant de tarifs diérents (12-25, senior, prem's,...). Consommation et l’épargne des ménages cours facile consommation et l'epargne des menages cours facile 3.2. la consommation et l’epargne des menages 3.2.1. les notions de … . . . On est donc ici devant un paradoxe, puisqu'il faut subventionner une entreprise qui possède (déjà) un pouvoir de monopole. Mets en HD, la fête est plus folle ! 42, 5.3          Bien-être et discrimination du troisième degré  . HEC-Unisanté COVID Seminar - Camille Terrier (Université de Lausanne) Online - Zoom All our events > Share: Internef - CH-1015 Lausanne Switzerland Tel. . On considère que les deux produits (diérents) vendus par le monopole sont en fait deux fois le même produit mais vendu à deux dates différentes. 13, 2.2          L'auto-concurrence (le cas des biens durables)  . 18, 2.3.1 La discrimination parfaite (du premier degré)  . . Je remercie également les chercheurs ou thésards qui m’ont accordé du temps pour répondre à mes questionnements. Soit p le prix du bien et q la quantité vendue par une firme. . . . . Nous aborderons notamment les questions de politique tarifaire. . Il est d'abord nécessaire d'analyser si l'entreprise en monopole (appelée le monopole par la suite) produit un bien durable ou non. Lors de ce cours nous étudierons principalement les phénomènes de monopole et d'oli-gopole. << /Length 5 0 R /Filter /FlateDecode >> Il existe cependant de multiples situations dans lesquelles ce n'est pas le cas. l’organisation des fonctions essentielles de l’entreprise. . . . . 31, 3.2          Compétition à la Bertrand . . . . . . L'équilibre peut donc être représenté comme suit : Afin de comparer différentes situations, on utilisera la notion de "surplus social" créé par l'échange. Par ailleurs, il est important de déterminer si le monopole est discriminant ou non. 1.1 Qu'est-ce que l'économie industrielle ? Outre le problème de mesure (il faut être capable de mesurer correctement le taux de concentration ou les barrières à l'entrée), il est apparu que ce type de méthodes identifiait uniquement les corrélations et non les liens de causalité. . Étudions d'abord le cas le plus simple, celui d'un monopole non discriminant produisant un bien non durable. . . . . A chaque chapitre est associé un diaporama original (m'écrire si vous souhaitez obtenir et utiliser les powerpoints). !��[0���e�1Q�T�|��CO�3~�ue�JsD�j�V,�� Cette première vision de l'économie industrielle se construit principalement autour d'études statistiques, sans support théorique. . . . . . . . . . Historiquement, deux "traditions" d'économie industrielle s'opposent et se complètent. . . . . Cependant tous les biens sont potentiellement substituables les uns aux autres. . . . . . . . 375 likes. Cours en ligne de maths, en anglais soutien licence economie gestion et formation informatique Enseignant: Eric Savarese; Les visiteurs anonymes ne peuvent pas accéder à ce cours. . . . . . . . . . . . CoursEconomie, ‎أكادير‎. Un bon exemple de bien durable est donné par le marché de l'informatique. . . . 15, 2.2.3      Cas général : la conjecture de Coase . Enn nous aborderons aussi les diverses stratégies de barrières à l'entrée, c'est-à-dire les méthodes que l'entreprise peut mettre en place pour empêcher l'entrée de nouveaux concurrents. . od & hvw lqioxhqfph sdu o¶kpgrqlvph xqh sklorvrsklh txl idlw gx sodlvlu oh exw gh o¶h[lvwhqfh oh vwpuprw\sh gh od fljdoh v¶lpsrvh fhwwh qph spulrgh v¶hvw fdudfwpulvph sdu oh gpyhorsshphqw gh od vrflpwp gh & fdudfwpulvph sdu x od pdufkdqglvdwlrq gh od & h[ o¶dxwrsurgxfwlrq grphvwltxh hvw uhpsodfph . . Pour restaurer l'optimum social on doit donc avoir t = D(p+t)=D0(p+t) < 0 c'est-à-dire qu'il faut subventionner la production du monopole. . . . . . . . Si la firme n'a pas d'information sur chaque consommateur en particulier mais sait repérer l'appartenance d'un consommateur à un groupe (ou à un ensemble particulier de consommateurs) et connaît les caractéristiques globales de la demande de chacun de ces groupes, on parlera de discrimination du troisième degré. . . 1.1        Qu'est-ce que l'économie industrielle ? . . . 19, 2.3.2  La discrimination du troisième degré : la segmentation des marchés 21, 2.3.3 La discrimination du deuxième degré : l'auto-sélection des acheteurs 25, 3  Interactions stratégiques : l'oligopole 30, 3.1  Compétition à la Cournot  . . . PARTIE1: PRÉSENTATION DE LA FIRME. . ��p���oa�6����mv?7}��z��~ ����x�͡��Z��f�voK�(��Z;Ȝ�̀�M����G� ��i�}?����_����/���;߃���n�����o���s���/U�Yt'%ٍ}3O�0 ǡ���m ���wC��Ӿ��p��܌��d�ph�q�ox��� ���x��훾=����}S8�AW(���fڏ0�徛�ao�O���a2(�Y�(�+(��Mێ}��5��+���p@q3x��%�����} /�����W�M~�i����6����rӳ� . . %��������� ��g�J�=�;l�>(%ހC�,:1l(lA�Ú�!u�u��1�C�Q`�B*�����!�aаk�G�w��LHV52�����g��J%Xi�1�d�Qg����"�TIv�|��|̀(V��f[%����b^�>�� ܁�Ԣ�s�6�$k�I#h�Br�S~">[D&��pFsM,О�D����J�闩�hh7��6ZG#���2��B��eD^��L��I���9�Rs�,�^�� . Le monopole proposera alors des options (classe économique, classe affaire) et les consommateurs choisiront eux-mêmes à quel groupe ils appar-tiennent. . . . . EBook PDF: This text-based PDF or EBook was created from the HTML version of this book and is part of the Portable Library of Liberty. En ligne; Jean-Claude Dupuis « La RSE, de la gouvernance de la firme à la gouvernance de réseau », Revue française de gestion, 2007/11 (n° 180). Cédric Richet « L'approche économique de la gestion déléguée en question », Revue française de gestion, 2009/5 (n° 195). 41, 5.2          Biens durables et entrée de nouveaux consommateurs . . . . À la date 1, le coût total s'écrit C1(q1) alors que le coût total, à la date 2 est C2(q2; q1) avec @C2  < 0. . On analyse dans cette section le comportement d'un monopole simple (non discriminant, produisant un bien non durable). . . . . . . . . . . . . . Cette écriture peut-être obtenue par la formalisation suivante (avec V (:) la fonction d'utilité brute des consommateurs ou fonction d'évaluation et q leur consommation) : Lors de l'étude d'un marché en monopole, deux précisions clés doivent être faites. Finalement, la définition du marché dépend en fait de ce qu'on veut en faire. . 1 of a 2 volume textbook on classical liberal political economy written by one of the leaders of the French laissez-faire school. . En plus de cette considération éthique, il est nécessaire pour appliquer cette taxation optimale que le régulateur connaisse parfaitement. . . On parlera alors de discrimination par les prix. Autrement dit, cette firme aurait sous-produit si elle avait été conduite par 2 managers consécutifs ne s'intéressant qu'au profit de court terme. . Par rapport au cadre de la concurrence parfaite, on ne se place plus dans un cadre d'équilibre général mais dans celui d'un équilibre partiel. . . . . . . On se placera lors de ce cours dans la lignée de cette deuxième tradition. On se concentrera lors de ce cours sur les structures apparaissant en rouge (monopole et oligopole) qui concernent principalement le marché des biens de consommation. . 15, 2.2.2      Sans engagement  . Par ailleurs, dès lors qu'on sort du cadre de la concurrence parfaite, l'entreprise n'est plus preneuse de prix ("price taker") et fait face à ce qu'on appellera des interactions stratégiques. . . Dans les modèles précédents, nous avons supposé que le prix des biens considérés était le même pour tous les acheteurs. If you continue browsing the site, you agree to the use of cookies on this website. . 10, 2.1.1      Monopole mono-produit  . . . . . . . . . . . Avant d'étudier ces structures particulières, il semble nécessaire de rappeler brièvement le fonctionnement d'un marché en concurrence parfaite. 34, 3.2.2      Équilibre de Bertrand avec biens di érenciés . . . On étudie séparément le cas d'un monopole ne produisant qu'un seul produit et celui d'un monopole multi-produits. Outre les secteurs primaires, secondaire, et tertiaire on va chercher a les . . . Elle dépend en fait du niveau d'information que la firme possède et de la " transférabilité " des biens et/ou de la demande. . . . . . . . Soit un monopole qui produit à deux dates t = 1 et t = 2. 1. On relâche cette hypothèse dans cette section, consacrée aux biens durables. . . . Le surplus des consommateurs s'écrit donc : où p représente le prix maximum pour lequel le bien est consommé ( D(p) = 0 8 p > p). I de la présente édition de ses Œuvres complètes) est traduit dans toutes les langues de l’Europe. . Le cours suit le manuel de Joseph. Le profit de cette firme s'écrit alors = pq C(q), où C(:) représente la fonction de coût de la firme en question (cela lui coûtera C(q) e de produire une quantité q du bien), En compétition parfaite, la firme est "preneuse de prix" (l'idée étant qu'elle est trop petite pour que son prix ait une quelconque influence sur le marché), p est fixé et elle choisit la quantité q qui maximise son profit.